jaimerienimparisien.blog4ever.com

J'aime rien, I'm Parisien ! Le journal d'un natural-born râleur.

J'aime pas le fromage !

 

Franchement, parfois, j'ai pas de bol. Ainsi, Allah Tout Puissant le Miséricordieux, Gloire au Prophète et Bon Ramadan à tous, a eu la très mauvaise idée de me faire naître... en France ! Une contrée certes verdoyante, plutôt agréable ma foi, malgré un peuple quelque peu grincheux (ah, là, Dieu ne s'est pas gourré !), oui mais un pays qui voue une adoration à un truc dégueu, mou, visqueux et nauséabond : le fromage !

 

Et moi, bah j'aime pas le fromage. AUCUN fromage. Non, même pas l'Apéricube où la mozza. JAMAIS, NULLE PART : ni sur la pizza, ni dans une salade, ni dans un sandwich McDo (du coup, suis condamné à engloutir des tonnes de McChicken, le seul de la gamme à ne pas être pollué par du fromage...). Non, je ne suis pas allergique. Juste j'aime pas ça.

 

Mais quelle idée d'aimer un truc aussi puant ? Je ne comprends pas ce masochisme des adorateurs du frometon qui, plus ça pue, plus ils disent "oh il sent trop les pieds, mais qu'est-ce qu'il est bon !"... Ben voyons ! Moi, c'est marrant, j'aime pas trop manger des aliments qui m'évoquent l'odeur des chaussures d'un randonneur après 20 km de marche sous 30°. On a beau me dire que je rate quelque chose, non, vraiment, sans façon.

 

Bon, je sais, on s'en fout après tout, que je n'aime pas le fromage. Ah ben oui, mais le hic, c'est qu'au quotidien, c'est un vrai cauchemar ! Nous sommes très peu nombreux dans la secte. Du coup, la moindre virée au restaurant se révèle être un véritable casse-tête. Déjà, il faut enlever la moitié de la carte d'entrée (pas la carte des entrées, la carte, d'entrée... Vous suivez ?). Ensuite, faut encore plonger un petit quart d'heure dans la composition des salades, éplucher les noms poétiques qui cachent une sauce au roquefort, voire harceler le serveur de questions pour être bien sûr que mon plat sera cheese-free et pour s'assurer que pour lui aussi, le parmesan qu'il s'apprête à mettre sur mes pâtes en pensant bien faire est bien un fromage (même si ça n'a pas de goût paraît-il... mais pourquoi bon sang manger un truc qui n'a pas de goût alors ?).

 

"Mais mon pauvre, tu peux même pas manger de pizza alors", entends-je souvent. Bah si, et en plus j'adore ça ! C'est marrant, y a plein de pays, dont l'Italie, mais oui, où l'on trouve dans chaque menu plusieurs pizze sans fromage. Je vous assure. En France, cherchez toujours, au restaurant ou au rayon surgelé, le truc visqueux et gluant est partout !!!! Et quand j'ose commander une pizza sans fromage au resto, je vous raconte pas les yeux noirs qu'on me lance, les serveurs qui se pincent ou qui cherchent la caméra cachée... Le pire, c'est qu'une fois sur deux, malgré mes précautions, le cuisinier rebelle n'écoute pas le serveur, et je me retrouve avec une pizza bonne pour la poubelle !

 

Y a un mois, en Sicile, je commande avec une allégresse non dissimulée une pizza qui, d'après le menu, ne contenait aucun aliment puant à 100 mètres. Juste du thon, des anchois (bon, ok, je sens les anti-poisson marmonner : mais ça pue ça aussi... Mouais... Non !), de la tomate, des oignons, un oeuf... Bref, le rêve de l'anti-fromagiste. 15 minutes plus tard, c'est le drame : la pizza déborde d'une infâme substance blanche et laiteuse, on n'aperçoit même pas la tomate. Regard interloqué, hésitation et rattrapage du serveur par la culotte : "ma che, a mi non mi piacce il formaggio, mamma mia!". Et là, petit sourire en coin de l'homme en noir qui a déjà dû voir d'autres touristes se faire avoir. Ce n'était pas une pizza au "tonno" (tuna in inglishe), mais à la "tuma" (tuma in inglishe, du coup j'avais cru à une faute de frappe moi, bécasse que je suis), autrement dit un fromage typique de Sicile... Heureusement, le cuistot m'en a fait une deuxième. Je mourais de faim et j'ai donc attendu 20 minutes de plus. Voyez le calvaire du non amateur de from'...

 

Bon, heureusement, mes amis commencent à me connaître. Y a encore quinze ans, ils n'avaient aucun scrupule à m'inviter à une soirée raclette ou fondue. Maintenant, ils n'hésitent plus à bannir le fromage de leurs buffets lors des soirées où l'on est 50 et où je suis donc le seul zozo à ne pas aimer ça. Moi je dis, MERCI ! Mais tout ça serait quand même plus simple, chers compatriotes, si vous arrêtiez de kiffer manger des horreurs remplies de bactéries, qui empestent vos frigos et votre haleine !

 

Bon, j'ai faim, je me ferais bien une pizza. "Allô Pizza Hut, alors, je voudrais une 4 fromages, mais sans fromage !" 

 

Bon ap'.

 

ND



21/08/2011
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres