jaimerienimparisien.blog4ever.com

J'aime rien, I'm Parisien ! Le journal d'un natural-born râleur.

J'aime pas le Brie de Meaux !

 

Bon, vous le saviez déjà, car vous êtes des fidèles lecteurs (d'ailleurs faudrait que je songe à trouver des NOUVEAUX lecteurs, et pas que des fidèles...), je n'aime pas le fromage. Et ça inclut donc le Brie. Mais là, en l'occurrence je faisais plutôt référence au maire de la ville, aussi puant qu'un fromage resté enfermé huit jours dans un frigo en pleine canicule.

 

Oui, ce mec est puant, on le savait déjà. Mais là, avec le coup du pain au chocolat arraché des mains du petit Français bien-blanc-bien-sage par des illuminés d'Allah (tout aussi Français que lui, ceci dit en passant) soucieux de faire respecter le jeûne du Ramadan à la lettre, les bras m'en tombent !

 

Moi, je vis tout près de l'avenue de Clichy, un des derniers quartiers de Paris à la foule encore un peu bigarrée (même si les poussettes des cadres sup' bobos commencent à envahir les trottoirs et boucheries Halal du coin). Pendant le Ramadan, les boulangeries tenues par des Musulmans y voient leur chiffre d'affaires tripler et les files d'attente s'allonger quelques heures avant le coucher du soleil. J'ai dû passer des dizaines de fois devant ces jeûneurs, et jamais un ne m'a insulté (et encore moins dépouillé) parce que je grignotais un pain au chocolat ou un Mars en passant devant lui. Ces gens-là, il faut dire, possèdent une qualité dont Jean-François semble être totalement dépourvu : le respect de l'autre et de son altérité. 

 

Quelle chance que M. Copé (dont le grand-père avait fui l'antisémitisme roumain dans les années 1920 et s'était installé dans la patrie autoproclamée des Droits de l'Homme) n'ait pas vécu dans les années 1940, à une époque pas si lointaine où il aurait alors pu entendre des propos du style : "Sale youpin qui vole le pain des Français !" (on notera déjà la référence boulangesque à l'époque).

 

Perso, je commence à saturer sévère du racisme érigé en religion d'Etat par Sarkozy et l'UMP depuis quelques années, de la tentative honteuse de récupération des électeurs du Front National et de la stigmatisation des millions de Musulmans qui vivent ici, chez eux, et non "chez nous".

 

Dieu (Allah et Bouddha aussi) sait que je ne porte guère Fillon dans mon coeur. Un Premier ministre resté cinq années aux commandes, ayant soutenu les pires vilenies du Président, à qui les Français ont dit "non merci, au revoir" en mai dernier et qui se présente la fleur au fusil pour présider le Parti qu'il a mené à la défaite, faudra qu'on m'explique... Le tout sans réaliser la moindre auto-critique. Faut pas pousser... Mais là, franchement, j'ai presque envie d'aller prendre ma carte à l'UMP et d'aller voter Fillon, avec pour seule ambition de renvoyer ce cher Copé à sa "bonne ville de Meaux" et à son piano Bontempi ! 

 

ND



09/10/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres